Actualités du musée

Samedi 19 mai, 19h : Nuit européenne des musées, Spectacle « Le grand troupeau »

Août 14, l’immense troupeau des hommes s'engage dans la grande boucherie mais il n'y a pas que sur les champs de bataille que sévit la Grande Guerre... C'est une histoire à taille d'homme sans date, sans chiffre, une histoire de paysans et de paysannes. Une histoire où ceux qui sont au front pensent à la vie et ceux qui sont à l’arrière pensent à la mort, une histoire porteuse d'humanité d’où l'on sort malgré tout un peu plus fraternel.

Libre adaptation d'après « Le Grand Troupeau » de Jean Giono.

Spectacle interprété par Régis Doumecq, accompagné au chant par Rachel Delaistier.

Public familial

Gratuit / Inclus l’accès à l’exposition et au musée

Durée : 30 min

Réservation conseillée au 05 53 65 68 16

Juin

Des rencontres dialoguées

Quatre soirées pour se retrouver autour d’une auberge espagnole et discuter de notre mémoire avec nos invités.

Dates et renseignements au Musée du liège et du bouchon au 05 53 65 68 16 ou sur www.ville-mezin.fr

 

Juillet

A partir du 9 juillet jusqu’au 31 août : Visites guidées, Sur les pas des poilus mézinais, Office de tourisme de l’Albret

Tous les mardis et les jeudis, à 11h

RDV à l’Office de tourisme de Mézin, Place Armand Fallières

Et visites toutes l’année sur réservation au 05 53 65 27 75

Tarif : 4,5€/adulte, gratuit pour les moins de 18 ans

Mardi 24, 10h00 : Atelier La petite fabrique du liège, Hôtels à insectes

A l’aide de liège et de matériaux glanés dans la nature, petits et grands réalisent un hôtel à insectes qu’ils pourront ensuite placer dans leur jardin pour accueillir papillons, abeilles, coccinelles…

Public familial / A partir de 5 ans

Durée: 3h

Tarif : 4€/enfant

Réservation obligatoire au 05 53 65 68 16

 

Mercredi 25, 20h00 : Murder party, Compagnie Paradoxales

Mézin, août 1917. Alors que la guerre fait rage sur le front et s'enlise, la vie suit son cours partout ailleurs en France. La ville de Mézin se voit frappée d'une grève des bouchonniers. Plusieurs centaines d'ouvriers décident de faire grève pour demander une augmentation de salaire. C'est dans ce contexte que la mairie de Mézin a été visitée en pleine nuit, et que le garde champêtre, alerté par la lumière à une heure inhabituelle, a été sauvagement agressé, poussé dans les escaliers. Qui est responsable de cette attaque, et pourquoi ? A vous de résoudre cette enquête !

Public familial / A partir de 8 ans

Durée : 2h-2h30

Tarifs : 5€/adulte ; 4€/- de 18 ans ; gratuit/ - de 12 ans

Réservation obligatoire au 05 53 65 68 16

 

Vendredi 27, 10h30 : Démonstration de levée d’écorce de chêne-liège

La traditionnelle démonstration de levée d’écorce de chêne-liège vous dévoilera tous les secrets de ce savoir-faire ancestral.

Lieu : se renseigner au moment de la réservation

Public familial / Durée : 2h

Tarif : 5€/adulte ; 4€/- de 18 ans ; gratuit/ - de 12 ans

Renseignements et réservations au 05 53 65 68 16

 

Mardi 31, 10h00 : Atelier jeune public, Ombre et Lumière : la Grande Guerre vue par les enfants

Accompagnés par Nathalie Tisné, les enfants découvrent toutes les techniques de fabrication d’un théâtre d’ombre. A partir d'une histoire de leur choix qu'ils mettront en scène, les participants dessinent silhouettes et décors puis confectionnent leur propre théâtre. Les réalisations sont installées dans le musée… le spectacle peut commencer !

Public familial / A partir de 5 ans

Durée: 2h30

Tarif : 4€/enfant

Réservation obligatoire au 05 53 65 68 16

 

Août

Mardi 7, 10h00 : Atelier La petite fabrique du liège, Nichoirs à oiseaux

Les enfants fabriquent un nichoir à oiseaux à partir de liège puis le décorent à leur gré.

Public familial / A partir de 5 ans

Durée : 2h

Tarif : 4€/enfant

Réservation obligatoire au 05 53 65 68 16

 

Mardi 7, 20h00 : Murder party, Compagnie Paradoxales

Mézin, août 1917. Alors que la guerre fait rage sur le front et s'enlise, la vie suit son cours partout ailleurs en France. La ville de Mézin se voit frappée d'une grève des bouchonniers. Plusieurs centaines d'ouvriers décident de faire grève pour demander une augmentation de salaire. C'est dans ce contexte que la mairie de Mézin a été visitée en pleine nuit, et que le garde champêtre, alerté par la lumière à une heure inhabituelle, a été sauvagement agressé, poussé dans les escaliers. Qui est responsable de cette attaque, et pourquoi ? A vous de résoudre cette enquête !

Public familial / A partir de 8 ans

Durée : 2h-2h30

Tarifs : 5€/adulte ; 4€/- de 18 ans ; gratuit/ - de 12 ans

Réservation obligatoire au 05 53 65 68 16

 

Septembre

Samedi 15 septembre, Journées européennes du patrimoine, Musée du liège

-        15h00 : Visite commentée de l’exposition temporaire « 14-18, Mémoires de guerre et de vies »

-          16h00 : Visite guidée du musée

Dimanche 16 septembre, Journées européennes du patrimoine, Musée du liège

-          15h00 : Visite commentée de l’exposition temporaire « 14-18, Mémoires de guerre et de vies »

-          16h00 : Visite guidée du musée

Gratuit

Novembre

Mercredi 11 novembre, 11h30, Monument aux morts : Carte postale chorégraphique, Compagnie Yma

Projection de la carte postale chorégraphique réalisée par Chloé Hernandez, chorégraphe de la compagnie Yma et les élèves de CE2 et CM1 de l’école élémentaire de Mézin.

Ce film chorégraphique d’environ dix minutes est le fruit d'un travail réalisé avec les scolaires à partir des correspondances de combattants exposées au Musée du liège et du bouchon.
Montage : Orin Camus/ Cie Yma

Gratuit

Durée : 10 min


 

Toute l'actualité sur le liège et le Musée du liège culturelles sur notre blog :

http://musee-liege-mezin.over-blog.com/


Des témoignages de bouchonniers à écouter

Dans le cadre d'un travail de documentation et de sauvegarde de l'histoire industrielle, le Musée du liège et du bouchon de Mézin et les Archives départementales de Lot-et-Garonne se sont associés dans un projet de collecte orale des témoignages des bouchonniers du mézinais.

Depuis le déclin de l'industrie bouchonnière à partir des années 1950, la mémoire des bouchonniers est d'autant plus précieuse que ces personnes sont aujourd'hui de moins en moins nombreuses. Il devient donc urgent de les interroger afin de conserver leur histoire qui est celle de notre territoire.

La cellule "archives orales" des Archives départementales de Lot-et-Garonne

La cellule des archives orales au sein des Archives départementales de Lot-et-Garonne est une création récente. C’est à l’occasion d’une collecte en 2008 de témoignages de Juifs ayant vécu en Lot-et-Garonne pendant la Seconde guerre mondiale, dont l’urgence était en rapport avec l’âge des 34 témoins, que l’aventure a commencé.
D’autres collectes ont suivi : des Alsaciens déplacés en 1939 dans le département ont été enregistrés, puis des habitants du CAFI de Sainte-Livrade (Centre d’accueil des Français d’Indochine) et aujourd’hui les bouchonniers du mézinais.
Sur des sujets, des thématiques, des activités caractéristiques de l’Agenais, la cellule d’archives orales collecte et conserve les récits d’expériences individuelles, les ressentis des hommes et femmes du département. Eclairant souvent les documents d’archives que nous conservons par ailleurs, ces témoignages permettent d’avoir une autre perception de l’histoire récente par la restitution de leur vécu faite par ces acteurs du quotidien.

Rencontre et enregistrement du vécu des bouchonniers du mézinais

Le Musée du liège a retenu 10 témoins (patrons bouchonniers, contre-maîtres, ouvriers, ouvrières) ayant travaillé « au bouchon » à Mézin, Barbaste, Lavardac, Vianne, Réaup. Chacun a été invité à parler de l'apprentissage de son métier, des tâches effectuées, du fonctionnement des bouchonneries, de ses conditions de travail ou de sa vie dans l'entreprise. Avec l'accord écrit du témoin, la cellule « archives orales » a enregistré sa voix dans un but de la conserver et de la rendre accessible à la demande du public en salle de lecture des archives départementales. Pour le Musée du liège, le but est de documenter les collections mais aussi, à terme, de permettre la diffusion de ces témoignages dans le musée.

tite_photo_interview_jj_ducasse_17nov11_jcsardier

Cécile Milot de la cellule "Archives orales" des archives départementales de Lot-et-Garonne enregistre le témoignage de Jean-Jacques Ducasse le 17 novembre 2011 au Musée de Mézin

 

 

 

 

 

 

Envoyer Imprimer PDF