Economie

Cent ans après son apogée portée par l’industrie bouchonnière, Mézin a-t-elle su conserver son dynamisme ? Sait-elle renouveler son tissu commercial et artisanal ? Attire-t-elle encore des jeunes désireux de reprendre le flambeau ?

Il semble bien que oui !

Des artisans et des commerçants

Le graphique présentant les installations d’entreprises, par tranches de cinq années, fait bien apparaître un mouvement de création ou de reprise d’activités très fort.

 economie-graphique
 panneau

Mézin compte une cinquantaine de commerçants et artisans établis dans la commune.

Deux marchés

Chaque dimanche matin, la place Armand Fallières s’anime pour accueillir le marché. Selon les saisons, chacun peut y trouver fruits, légumes, nourritures diverses, vêtements, vaisselle, fleurs et plantes, bijoux, literie, etc.

Le jeudi matin, c’est le marché fermier auquel s’ajoute une poissonnerie.

De l'industrie

L’entreprise CIB (Compagnie Industrielle du Bois) est installée sur l’avenue de la gare.Compagnie-Industrielle-Bois-CIB  

Envoyer Imprimer PDF