Sariñena

Le Jumelage : une histoire entre deux villes….

  http://www.sarinena.es/

Les 31 mars et 18 août 1990, un village espagnol Sariñena et un village français Mézin, décidaient de se rapprocher pour créer des liens d’amitié et de coopération. L’heure est venue, 20 ans après, de prendre le temps de reparler des circonstances et des personnes qui ont permis le déroulement de ces moments festifs entre les deux villes.

 


 

Les préparatifs ….

Jean-Louis Courtade n’est pas un sédentaire : tout le déroulement de sa vie professionnelle passée en déplacements à l’étranger et en particulier en pays hispanisants, le prouve bien. Et une chose le désolait par rapport à l’Espagne (qu’il apprécie particulièrement pour des raisons personnelles) : « On est voisins et on ne sait pas comment on vit les uns et les autres ! ». Et, comme le hasard fait toujours bien les choses, fin 1988, Bernard Urthaler, autre mézinais bien connu et actif, s’arrête dans une petite ville espagnole et surprend une conversation dans un bar, entre deux Sariñenais. Ils parlaient de Mirande, dans le Gers et trouvaient la ville gersoise trop grande pour un éventuel jumelage que souhaitait la bourgade espagnole ; ils recherchaient un village plus petit.


 
 

Dès son retour à Mézin, il en parle au maire. Intéressé, Jean Laraignou décide alors d’envoyer une délégation à Sariñena : Messieurs Urthaler et Courtade et Madame Laraignou seront les porte-parole de la commune pour enclencher le processus auprès des espagnols. Et le désir d’aller plus avant est né de cette première rencontre. Le vendredi 13 janvier 1989, tous les responsables des associations mézinaises étaient réunies autour du maire, pour discuter de ce projet novateur. Séduits par ses arguments et ceux de la délégation sur l’intérêt de ce rapprochement, les participants constituent un Comité de Jumelage et dans la foulée un conseil d’administration est élu.

Le premier Bureau, constitué peu après, était le suivant :

Président : Bernard Urthaler // Vice-Président : Jean-Louis Courtade

Secrétaire : Mme Laraignou // Secrétaire-adjoint : M. Canto

Trésorière : Mme Prévitali // Trésorier-adjoint : M. Labruguière.

 

Le lendemain, samedi, une délégation espagnole de Sariñena, avec le maire M. José Antonio Martinez Val accompagné de sa femme, est venue en avant-première pour rencontrer leurs homologues mézinais et découvrir le village.


 
 

Une année sera ensuite nécessaire pour que tous les détails du Jumelage soient traités et réglés. Et la réussite a été au bout !

Monsieur Courtade, qui conserve soigneusement tous ces documents « historiques » a retrouvé les programmes de ces deux moments de signature du traité de Jumelage : on se s’est pas ennuyé apparemment….

Plusieurs échanges ont été organisés ensuite mais il a bien fallu se rendre à l’évidence et Monsieur Courtade l’a bien résumé : « On va plus facilement vers le sud que vers le nord ! ». Cet adage s’est plusieurs fois vérifié au cours des années : les espagnols ont eu du mal à quitter leur belle province de Huesca en Aragon pour traverser les Pyrénées….Et les 350 kms ont le plus souvent été parcourus (plusieurs fois à vélo même) par des habitants du canton de Mézin.

 Mais même si les liens se sont peu à peu distendus entre Mézin et Sariñena (la dernière visite des espagnols remonte à 2002…), deux personnes ont continué à entretenir la flamme, chaque année. Messieurs Courtade et Grosselle participent à la Fémoga et Mézin a toujours son stand réservé, à l’entrée de cette très grande foire agricole. Les premières années, leur voiture était chargée de produits du terroir mézinais. Le stand de Mézin les proposait à la vente aux visiteurs espagnols (qui les appréciaient énormément). Etant donné la charge de travail que cela impliquait et pour se mettre dans la légalité, ils ont changé leur fusil d’épaule et le stand de Mézin s’est transformé en une vitrine symbolique avec affiches et objets de décoration. En 2009, pour la première fois depuis longtemps, la délégation mézinaise était enfin plus importante, à la grande joie de toute la municipalité de Sariñena avec à sa tête, la mairesse, Lorena Canales Miralles.

 Un nouvel élan ?

Le samedi 19 et le dimanche 20 juin 2010, une délégation espagnole importante est venue à Mézin ! Le Comité de Jumelage s’était mobilisé pour organiser cette réception et le programme a été chargé : manger, boire, se distraire, s’amuser et dormir ! Pour fêter dignement les 20 ans !

Envoyer Imprimer PDF